Blog de Sportiw

BBL UK : une société américaine investit !

C’était en décembre dernier au Royaume-Uni. La société américaine 777 Partners faisait entrer le basketball britannique dans une nouvelle ère, avec l’acquisition des parts de la ligue à hauteur de 45%.

Retour sur les raisons de cet investissement et ce que cela va permettre de développer…

Un investissement de 7 millions de livres !

Deuxième sport collectif le plus pratiqué au Royaume-Uni, le basketball a subi un véritable tournant dans son histoire il y a quelques semaines, en décembre 2021.

777 Partners, une société d’investissement américaine basée à Miami, et déjà propriétaire du club des London Lions, s’est montrée particulièrement entreprenante en investissant 7 millions de livres sterling en échange de 45 % des parts de la ligue professionnelle.

Le président de la BBL, Sir Rodney Walker ne s’en cache pas, il est fier de ce contrat qui va ainsi pouvoir contribuer au développement de ce sport qui, selon lui : « dépasse les clivages culturels, sociétaux et économiques et s’adresse à un public jeune et diversifié ».

Avec cet investissement à hauteur de 45 %, les droits de franchise devraient eux aussi augmenter, par effet domino. Mike Tuck, capitaine du club des Sharks de Sheffield est ravi de cet investissement : « Cela va ajouter de la stabilité et de la confiance pour faire avancer le sport, non seulement au cours des deux prochaines saisons, mais aussi pour les 5, 10 ou 20 ans qui arrivent ! »

Le but ? Développer le basket au Royaume-Uni

Ces fonds permettront ainsi de donner une nouvelle allure au basketball britannique. Car oui, ce plan de développement ne s’applique pas seulement à l’élite, mais bien à tous les niveaux, en partant de la base jusqu’au sommet.

L’objectif est de rajouter au moins 4 franchises au sein de la BBL ! Certaines grandes villes britanniques ne détiennent pas d’équipe de haut niveau, comme c’est le cas par exemple à Liverpool, Edimbourg ou encore Birmingham.

Les objectifs sont donc les suivants :

👉 La création d’une équipe de direction de qualité, avec un nouveau directeur général afin de faire avancer la vision et la stratégie de la BBL.

👉 L’aide aux clubs en termes de contenu et de marketing pour attirer de nouveaux investissements et améliorer également les infrastructures.

👉 La création de 4 nouvelles franchises de « haute qualité » à ajouter à la ligue dans les 5 prochaines années !

👉 L’adoption de nouvelles technologies dans les stades pour améliorer l’expérience des supporters et le jeu en tant que produit de diffusion.

👉 Le développement du basket féminin en instaurant des ressources supplémentaires.

L’occasion également pour le championnat d’être plus attractif pour des joueurs étrangers et Mike Tuck en est convaincu : « Nous avons déjà vu les London Lions attirer d’anciens joueurs de niveau NBA, et cela pourrait se produire dans toute la ligue ! Cet investissement ne fera que son attractivité ! »

Birmingham pourrait accueillir une nouvelle franchise de BBL

Nous l’évoquions précédemment, et cela pourrait bien s’avérer être le cas pour la ville de Birmingham. Sans équipe au plus haut niveau britannique depuis le court passage des Knights de Birmingham en 2013/2014 en BBL, la ville cherche de nouveau à toucher l’élite du championnat britannique.

Il se trouve qu’un consortium d’investisseurs étudie activement une proposition visant à établir une nouvelle franchise BBL à Birmingham pour la saison 2023/2024 ! Tout ceci sous la direction de l’ancien directeur commercial de la BBL, Bob Hope, qui travaille aux côtés d’Hakeem Olajuwon, ancienne gloire de NBA et actuellement directeur et ambassadeur du club de Birmingham.

Hakeem Olajuwon évoquait d’ailleurs cette possibilité : « Lorsque je suis arrivé dans cette grande ville multiculturelle, il était naturel pour moi de m’impliquer. Il y a sept ans, j’ai posé la question suivante : où en est le club professionnel ? Les gens m’ont parlé de la grande époque des Birmingham Bullets et du fait que la ville n’avait plus de franchise. Je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose. »

Cet investissement pourrait donc constituer un moment clé dans la croissance du basketball outre Manche et permettre par ce biais d’améliorer la puissance et la force de diffusion de la BBL mais aussi attirer davantage de joueurs avec une renommée internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.